oui_pattern_june_940

How would you visualize a women’s design organization?

I think the visual identity should be clear, strong and playful at the same time. Chic but not taking itself too seriously. Because what could be best than being classy and badass at the same time?
I like the concept of She-form visual identity because it is changing, multiple, and yet it stays coherent in some way. I think it is very well-thought and it constitutes a beautiful representation of women in design.


​Comment imaginerais-tu l’identité visuelle d’une organisation dédiée aux femmes dans le design ?

J’imagine un visuel clair, précis et ludique à la fois. Quelque chose qui soit chic, mais sans se prendre trop au sérieux. Car quoi de mieux qu’être classe et badass à la fois ?
J’aime le concept de l’identité visuelle de She-form : Elle est changeante, multiple, tout en étant cohérente. Je trouve ça très bien pensé.



compo_groupes_940


Can you tell us about your background?

I was born in Paris but grew up in a small village in France. When I was sixteen I moved to Paris with my best friend to study cinematography but I was bored very quickly and I quit during my second year, which was one of the best decisions of my life. This particular year was very rich; I traveled to China, I founded and curated an online magazine about visual arts and I spent hours drawing little comics, making Gifs and wandering on the internet searching subjects for my website. I was very lost and lonely but quite happy. I also tried to get in some art schools but I quickly understood that I hadn’t the patience and the spirit for school .
​I feel like talking about this moment of my life ​because I believe ​it defines me a lot even if I was seventeen.
What comes next is pretty much all about me getting confident and ambitious, as I established as a freelance graphic designer / photo editor / illustrator.


​Quel est ton parcours?​

Je suis née à Paris mais j’ai grandi dans un petit village des Pays de la Loire. À seize ans, après mon bac, j’ai déménagé avec ma meilleure amie à Paris pour étudier le cinéma. Mais la fac m’a très vite ennuyée, j’ai donc arrêté en cours de deuxième année, ce qui reste une des meilleures décisions que j’ai prise. L’année qui a suivi a été très riche, j’ai voyagé en Chine, j’ai crée un magazine en ligne porté sur l’art visuel, et j’ai passé des heures à dessiner des petites bd, bricoler des gifs et traîner sur internet à la recherche de sujets pour mon site. J’étais solitaire et perdue et pourtant plutôt heureuse. Cette année-là j’ai aussi tenté quelques écoles d’art mais j’ai vite compris que je n’avais pas la patience ni l’esprit scolaire nécessaires.
​Si j’ai envie de parler de ce moment ​en particulier c’est, je pense, parce qu’il ​m’a définie en beaucoup de points, même si j’avais seulement dix-sept ans. Tout ce qui vient après cette période se résume assez facilement: j’ai petit à petit gagné en confiance et en ambition, et j’ai commencé à travailler en freelance en tant que graphiste, retoucheuse photo et illustratrice sur des projets variés.



handy


What have been the biggest challenges in your work as a designer?

Being self-taught is both a great thing and a challenge for me. Beginning to work so young and without an education in arts, I lost in confidence and technique what I won in freedom of mind and practical maturity. I like evolving on my own, I feel like I am making my own education everyday, and it suits me. But sometimes I also regret this time of school when you can experiment, make mistakes, and meet people with the same doubts and ambitions. So the challenge is to work as if you already knew a lot of things whereas you really learn them as you are working on it. It takes some nerves and confidence.


​Quels sont les plus grands challenges auxquels tu as dû faire face dans ton métier ?

Le fait d’être autodidacte est à double tranchant. J’ai commencé à travailler très jeune, ce qui m’a permis de gagner en indépendance d’esprit et en maturité, mais je ressens parfois le manque de technique et de confiance qu’un enseignement artistique m’aurait apporté. J’adore apprendre par moi-même, j’adore l’idée de construire ma propre éducation, et cela convient à mon tempérament. Mais je regrette parfois ce temps de l’école pendant lequel on peut expérimenter, faire des erreurs, rencontrer des gens ayant les même doutes et ambitions. Je dirais donc que le challenge est de se lancer dans des travaux (qu’ils soient personnels ou de commande) en revendiquant avoir ce bagage. Et d’apprendre en faisant. Cela demande pas mal de culot…



24RAPIDO_940


Is there a specific assignment you are particularly proud of?

It is a difficult question as I feel like the project I prefer is always the one I am working on, or the one to come. I tend to move on very quickly and concentrate on the present. I am always thrilled by this particular moment where I can decide « It’s finished », I love this tiny inner power. And I also love the principle of work in progress so I quickly jump on the next project!


​Est-ce qu’il y a un projet dont tu es particulièrement fière ?

C’est une question difficile, j’ai l’impression que le projet que je préfère est toujours celui sur lequel je suis en train de travailler, ou celui à venir, qui est encore en train de germer dans mon esprit. J’ai tendance à avancer vite et à me concentrer sur le présent. J’adore cet instant de choix où je me dis «c’est fini », j’aime ce petit pouvoir intérieur. Et une fois ce moment satisfaisant passé je me plonge vite dans le prochain work in progress.



al5_940

al6_940

sundayyy2_940


What would you like to work on one day?

There is a lot of things on my list. For example I would really love to work more with volume. This year I began to experiment with wood and I look forward to see where it will get me. In the same path, I would like to work on some set designs for photographic series and maybe even scenographic projects for theaters, it is a domain in which I would like to experiment.


​Sur quoi aimerais-tu travailler un jour ?

J’ai beaucoup de choses en tête. Par exemple j’aimerais travailler le volume davantage. Cette année j’ai commencé à bricoler avec le bois et je suis curieuse de voir où ça me mènera. Dans cette même idée, j’adorerais travailler sur du set design pour de la photo, et peut-être aussi m’aventurer dans la scénographie de spectacles. C’est quelque chose que j’aimerais bien tenter.

You can see more work by Alma on her website: almacharry.com


small_940



*We define woman as anyone who is female-identified